A propos

JusRé 2.0

Jusre 2.0

Un blog est comme un journal intime. Nous recevons beaucoup de questions sur la naissance de JusRé : comment nous nous développons, comment nous avons trouvé notre voie en tant que petit acteur local dans un secteur alimentaire difficile et quelle est la suite de notre programme. JusRé 2.0 : nous nous débarrassons peu à peu de notre statut de start-up pour devenir une petite entreprise solide et stable.

Comment tout a commencé ?
JusRé est née il y a quatre ans. Je suis moi-même une grande consommatrice d’aliments sains et délicieux, et certainement de tout ce qui a trait aux fruits et légumes. Malheureusement, les journées passent très vite … et il est parfois difficile de combiner un bon emploi, une alimentation saine, une vie sociale bien remplie, le sport, les enfants, le ménage, les loisirs et bien d’autres choses encore.

Je préparais de délicieux jus de fruits dans ma cuisine pour ceux qui en voulaient (et ceux qui n’en voulaient pas aussi) 😊. Même s’ils avaient du succès, les jus de fruits étaient encore considérés comme une boisson pour enfants à l’époque. Petit à petit, j’ai eu l’idée de proposer ces jus sur le marché, pour les personnes qui, comme moi, aiment profiter de tout ce que la vie a de beau à offrir et pour ceux qui n’ont pas assez avec 24 heures dans une journée.

Débuts
JusRé est née à partir de cette idée. Des saveurs délicieuses, des recettes équilibrées, des bouteilles faciles à emporter. Tout est purement naturel, je ne voulais aucune substance chimique et aucun additif au nom imprononçable. J’ai toujours aimé les jus de fruits, depuis que je suis enfant, mais je n’avais jamais compris cette sensation désagréable dans mon estomac après en avoir bu un. Une fois que je me suis plongée dans la méthode de préparation de ces jus, tout est devenu plus clair. Pour JusRé, je voulais uniquement : des fruits, des légumes, des herbes, des épices et c’est tout ! Pas de concentrés, pas de pasteurisation. La même expérience gustative que pour les jus de fruits maison, mais sans courses, sans presse à nettoyer et sans perte de temps.

Un cœur de maman
Le nom de ma société est une combinaison des noms de mes deux premiers enfants (Jules et Renée). Malgré de nombreux avis négatifs (trop difficile à prononcer, pas adapté à une expansion internationale, trop personnel), j’ai suivi mon cœur. JusRé est née. Nous avons créé notre premier logo et c’était parti.

Les années folles
Je repense à ces premières années avec nostalgie. C’étaient de belles années, mais aussi des années difficiles ! Du pur rock and roll. Je suis restée de nombreuses nuits à mon bureau jusqu’à 2 h du matin et j’étais à nouveau au travail à 7 h. C’était génial parce que je sentais que JusRé commençait à marcher. Mais j’ai dû atteindre un volume important avant de pouvoir commencer à faire du profit. J’avais deux enfants en bas âge et je travaillais encore à mi-temps chez mon ancien employeur. Cette combinaison était mortelle.

Croissance et essor
Une très belle période 😊 Deux ans et demi après avoir commencé, j’ai pu embaucher une première employée. Ilse Craeynest a rejoint l’équipe et a apporté de la structure à la société, et donc une certaine tranquillité d’esprit, et nous a permis de nous développer encore davantage. Au cours des premiers mois, elle a « structuré » une partie incroyable de notre travail. La base de JusRé n’est pas uniquement administrative. Entre-temps, le printemps est arrivé et nous étions prêtes à entamer la haute saison. À partir de là, JusRé était lancée. J’ai pu verser son salaire à Ilse et j’ai commencé à me payer moi-même également (avant, je dépendais de mon mari, difficile pour une femme indépendante 😉 ).

Statut de start-up
À partir de ce moment-là, tout s’est accéléré. Nous nous sommes doucement débarrassés de notre statut de start-up et avons poursuivi notre croissance. Le nombre de points de vente augmentait, tout comme le nombre de ventes dans les magasins eux-mêmes. Nombreux étaient ceux qui cherchaient des produits sains et pratiques à emporter, mais JusRé était encore trop difficile à trouver. Avant, c’est moi qui assurait les livraisons, puis c’est l’une de nous deux qui s’en occupait. Ensuite, un chauffeur à mi-temps a pu nous prêter main forte. Nous avions trop de choses à gérer : le réfrigérateur, le téléphone, l’ordinateur, les dégustations, le laboratoire, etc. Il y avait tellement de choses à faire. De quatre recettes, nous sommes passées à cinq, puis à six, etc. Ces nouvelles recettes ont su séduire de nouvelles personnes et le volume de production a augmenté ! Les goûts et couleurs, ça ne se discute pas …

De recrutement en recrutement
Cette période a permis au conducteur à mi-temps de travailler à temps plein. Entre-temps, la charge de travail dans le réfrigérateur est également devenue trop importante. Christa Boone a alors été recrutée. Elle a tout de suite pris cette tâche à cœur et à ce jour, nous pouvons toujours compter sur elle ! Au bureau, le suivi des commandes était devenu une partie importante de notre travail, c’est pourquoi nous en avons fait un poste à temps plein. Aujourd’hui, c’est Laure Meyns qui occupe cette fonction et qui est en charge du téléphone afin de planifier les itinéraires, fournir des informations à nos clients et communiquer étroitement avec les préparateurs de commandes.

Soupes pressées à froid
En réfléchissant à la gamme de produits, mon cœur de maman battait aussi la chamade. JusRé était la contraction des noms de mes deux premiers enfants, mais entre-temps, j’ai eu un troisième enfant : Gaspard. À la maternité, tout le monde plaisantait en disant qu’il fallait nourrir Gazpacho. Trois ans plus tard, j’ai eu une idée (Gaspard allait bientôt se rendre compte qu’il avait été oublié). La production de soupes pressées à froid n’a pas été une mince affaire, mais elles ont finalement rejoint notre gamme en 2020.

Sommes-nous encore une start-up ?
Entre-temps, notre équipe s’est agrandie, et elle compte désormais huit champions. Chacun grandit et s’épanouit dans sa spécialité ! Voir grandir JusRé ensemble est un pur bonheur ! Mais nous sommes toujours une start-up. En effet, nous sommes encore une entreprise à petite échelle, mais les mesures que nous prenons ont un tel impact et nous sommes si flexibles que les choses pourraient évoluer très rapidement. En attendant, nous sommes en train de devenir une entreprise digne de ce nom, avec tous les défis qui y en découlent : de nombreux coûts fixes qui continuent de s’accumuler quel que soit notre volume de production, des régularisations auxquelles nous devons nous conformer, une structure qui doit suivre les décisions rapides que nous prenons, etc.

C’était une période difficile, mais j’ai eu la chance de pouvoir compter sur une super équipe qui m’a aidée à faire face à ces défis et à alléger la charge de travail, chacun travaillant dans son domaine de compétence.

Nous produisons des jus délicieux qui rendent la vie de nombreuses personnes plus saine et plus facile : un vrai plaisir sain. Et le fait de savoir que nous fournissons un produit aussi sain, c’est encore mieux !

Nouveaux locaux
Depuis les débuts dans la cuisine à la maison, jusqu’à un refroidissement temporaire (nous sommes restés trois ans 😉), nous avons maintenant un lieu de travail permanent à Beernem.

Nous serons heureux de vous revoir sur le blog pour lire notre prochain article !

 

Amicalement,

Val

JusRé 2.0
Panier

Votre panier est vide.